Lundi, 27 Juin 2022
Flus RSSAccueilContactPlan du siteConnexion

Actualité des sapeurs-pompiers

[ Retour à la page précédente ]

Au secours! Les pompiers doivent aussi venir chercher la petite bête

Proposé par : admin Le 08/08/2008 à 07:45

DécouvrirLe service du feu se déplace également pour récupérer votre scorpion égaré.



Vipères, mygales, iguanes, perroquets... Et même un kangourou! Ce n'est pas la liste d'animaux à découvrir lors d'un safari au Kenya, mais celle des bêtes que les pompiers genevois doivent régulièrement aller récupérer.

L'an dernier, les professionnels du feu ont effectué une trentaine d'interventions pour attraper des animaux a priori venimeux. «J'ai été appelé pour récupérer une vipère dans une buanderie, se souvient le sergent Lang. Elle a réussi à se faufiler à la cave, puis s'est coincée entre deux panneaux de bois. Il a fallu attendre qu'elle dégonfle pour pouvoir la mettre dans un sac.»

Une fois le reptile «sauvé», il est amené à la caserne. Un expert du Vivarium de Meyrin vient l'examiner. C'est d'ailleurs là que chaque pompier suit une formation d'un jour pour apprendre à attraper ces animaux sans se faire mordre. Mais d'où viennent ces bêtes? «Il arrive souvent que des privés possèdent illégalement des animaux venimeux», répond Raymond Wicky, commandant du SIS. «Les gens rapportent toutes sortes de souvenirs de vacances, confirme le lieutenant Michel Bachar, des gardes-frontière. Les animaux les plus prisés sont les scorpions.» Qui se retrouvent un beau jour dans une cave ou une buanderie...

Faux airs de mygale
«Les gens imaginent toutes sortes de choses, s'amuse Raymond Wicky, chef des pompiers. Il arrive que l'on nous fasse venir pour des bêtes tout à fait inoffensives.» La preuve avec le sergent Chuat, appelé pour une mygale. «Une immense araignée, aux couleurs vives, était dans la rue. Des gens affirmaient l'avoir vue bouger. J'ai pris des crochets pour la saisir, et elle s'est partagée en deux... Intrigué, j'ai fait venir un spécialiste du Vivarium.» Qui en rigole encore! «C'était une fausse araignée... Même si c'est rare, il arrive que nous nous fassions avoir.»

Source : Le Matin Bleu - Sarah Pernet

Au secours! Les pompiers doivent aussi venir chercher la petite bête

Les commentaires anonymes ne sont pas autorisés, veuillez vous enregistrer

Les commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leurs contenus !